Blended Learning : la formation multimodale
au service de la pédagogie

Blended learning
Nicolas Carvalho

Nicolas Carvalho

Publié le 20/12/2021 à 14:02

La formation se réinvente chaque jour. Le paysage social et nos habitudes professionnelles ont été profondément impactés durant ces deux dernières années et ont changé la manière que nous avons de nous former : la démocratisation du télétravail, la refonte globale du comportement sociétal ou encore l’essor des outils de travail à distance. C’est ici que prend place toute la puissance de la formation multimodale, par une combinaison astucieuse de modalités adaptées à vos enjeux de formation.

La formation multimodale, késako ?

Par définition, il s’agit d’une combinaison de plusieurs modalités pédagogiques afin de personnaliser la formation. Cette combinaison offre la possibilité de répondre de manière optimale aux besoins et enjeux des entreprises.

Quels sont les éléments manipulables pour agir sur la multimodalité ? Il en existe plusieurs. Il y a déjà le lieu. En effet l’action de formation peut se dérouler en entreprise, dans le centre de formation ou depuis chez soi. Puis il y a le type, nous en distinguons deux formes : les formations synchrones, où l’apprenant se forme en groupe et en direct. Puis nous retrouvons les formules asynchrones qui ne nécessitent aucune présence prédéterminée. C’est-à-dire que les ressources de formations peuvent être consultées n’importe où et n’importe quand. Les situations quant à elles diffèrent également : nous pouvons nous former avec un formateur (ou expert) ou en autonomie face à son dispositif de formation. Enfin, nous retrouvons les formats, et il en existe de nombreux. Cela peut être un e-learning classique ou gamifié, jusqu’au serious game ou de la réalité virtuelle, en passant par du mobile learning, video learning, social learning, etc. En ce qui concerne la technologie, les modules peuvent être suivis depuis un ordinateur majoritairement, mais aussi un smartphone, une tablette ou encore un casque de VR…

L’approche multimodale sous-entend également une variation dans la durée de la formation. Si on se réfère au cerveau humain et aux neurosciences, nous constatons que le temps de concentration d’un apprenant à son apogée avoisine les 25 minutes (source : topsante.com). Partant de ce constat, le format micro learning (ou rapid learning) peut s’avérer idéal pour les apprenants en sollicitant sur de courtes périodes (de 1 à 10 min) et alternant théorie et exercices. Ainsi, vous induirez la gymnastique intellectuelle chez vos apprenants et réduirez leur courbe de l’oubli grâce à une pratique qui vient consolider leur mémorisation à long terme.

Outre le micro learning, la réalité virtuelle retient notre attention. En constante croissance dans la formation, la VR est redoutable d’efficacité par la proximité de l’information qu’elle propose avec une immersion complète de l’apprenant à 360°, l’interaction et la gamification proposées, le réalisme et l’émotion générés par la machine empathique. La réalité virtuelle et réalité augmentée sont de performants outils d’engagement au service de la pédagogie. Sans pour autant délaisser l’e-learning classique (ou gamifié), qui reste le format le plus répandu dans la formation digitale puisqu’il s’adapte parfaitement à tout thème. Le video learning reste quant à lui idéal pour présenter, sensibiliser et informer sur un sujet. En bref tous les formats ont leurs avantages et la multimodalité vient les rassembler et les mélanger pour booster vos parcours.

Les formations digitales n’ont en aucun cas pour objectif de supplanter le format présentiel. Au contraire, la formation multimodale s’appuie fondamentalement sur le mélange des formats présentiel et distanciel. Comment ? Par exemple en intervertissant des sessions de réalité virtuelle en autonomie et des debriefs en équipe en présentiel, ou ateliers pratiques. Ou encore des formations soft skills en collaborative learning à distance couplées avec des sessions présentielles, en coaching individuel et collectif. Effectivement la mise en commun des connaissances, l’échange et la proximité entre apprenants sont un excellent moyen de solidement ancrer dans le cerveau les connaissances à acquérir pour vos apprenants. À condition, encore une fois, d’innover dans l’approche présentielle de la formation, en proposant des activités qui donnent envie de s’investir dans les sessions. C’est aussi le travail de vos formateurs : les mobiliser pour assurer une continuité avec vos formations digitales.

 

Soyez proactifs

Il y a un bel exemple pour illustrer les erreurs commises et donc à éviter au sein de vos départements formation. Selon la sécurité routière, 80 % des accidents mortels ont lieu dans le département du conducteur, le plus souvent lors de ses trajets quotidiens. Ici, mêmes si les conséquences ne seront pas identiques, il s’agit d’éviter de s’endormir sur ses parcours habituels et oser réinventer ses formations. Au contraire, il faut pouvoir emmener l’apprenant sur un terrain à chaque fois différent, de sorte à le maintenir constamment attentif. En accentuant son niveau d’attention, vous boosterez également sa rétention d’information. C’est le concept d’user centric, focalisé sur les ressentis de l’apprenant pour l’aider à parfaire son apprentissage. Néanmoins, l’essentiel n’est pas de jouer avec plusieurs modalités, de toucher à tous les boutons et voir ce qu’il en sort. Ne jouons pas aux apprentis magiciens ! Le plus important, et ce qu’il faut retenir des parcours multimodaux en formation, c’est de s’assurer d’être en capacité de maîtriser les modalités et dans quel ordre les agencer.

 

Une pédagogie innovante

Par la multimodalité nous parlons également d’agilité intellectuelle. Cette mouvance de réflexion offerte par la combinaison des modalités de formation offre au cerveau une bouffée d’air frais. Opter pour la multimodalité, c’est penser et travailler différemment pour changer les règles. Le cerveau humain est un muscle que nous devons entretenir pour le maintenir en bonnes conditions. Par la diversité des situations que les parcours multimodaux impliquent, le cerveau est sollicité à différents niveaux. Les mises en situation avec possibilité de mise en échec, des choix multiples avec une arborescence de décision (ex : serious game) aux conséquences impliquantes, placent l’apprenant dans des dispositions très engageantes.

Prenons le cas de l’un de nos clients publics que nous accompagnons depuis plusieurs années maintenant. Dépourvu de toute digitalisation de formation, nous sommes partis ex nihilo pour construire ensemble plusieurs formations aux formats divers et variés. Nous avons notamment pu réaliser une formation en réalité virtuelle sur la sécurité des chantiers, un parcours de 2h30 au total. Nous avons aussi fourni un e-learning sur le maniement de la tronçonneuse, ou encore un video learning sur le franchissement d’une écluse. Parallèlement, et pour garantir la maturité de notre client vis-à-vis de la formation digitale, nous l’avons accompagné de plusieurs façons, notamment à travers des ateliers d’acculturation au digital accompagnés d’un livret digital sur la conduite du changement et d’un guide e-learning. Un focus a également été mis sur l’appropriation de ses formateurs à propos de la réalité virtuelle. Toutes ces modalités ont été choisies ensemble afin de personnaliser de la meilleure manière le parcours de formation de l’organisation.

Grâce aux parcours multimodaux, vous pouvez engager vos apprenants dans un circuit d’apprentissage très efficace. Ainsi ils peuvent découvrir, assimiler, pratiquer et approfondir leurs connaissances sur le ou les sujets étudiés. Voilà toute la force de la multimodalité en formation. Elle est la preuve par 4 de votre capacité à réinventer vos parcours de formation, pour le plus grand bonheur de vos collaborateurs. L’ingénierie pédagogique va favoriser l’ancrage mémoriel par l’émotion et la pratique. De plus, elle réinvente la façon de se former en donnant du plaisir à l’apprenant de monter en compétences. Les différents véhicules pédagogiques et leur forte concentration ludique et de gamification permettent à l’apprenant de devenir acteur de sa formation, et d’être le personnage principal de sa progression. Grâce à la personnalisation de la formation, l’apprentissage « à sa façon » prend sens puisque les contenus sont adaptés au niveau de connaissance de l’apprenant. La formation multimodale est donc un schéma personnalisé de formation qui s’adapte aux profils et objectifs du plus grand nombre d’apprenants. Comme quoi, tout est question de sur-mesure dans une formation réussie.

Vous l’aurez compris, le mix des modalités est une merveilleuse manière de réinventer ses parcours de formation et de proposer un contenu engageant. L’ancrage mémoriel n’est plus à prouver sur les combinaisons de modalités, à condition de respecter certaines règles d’organisation et de production. C’est pourquoi l’accompagnement à la digitalisation est primordial.

 

Conclusion

Il ne faut plus opposer digital et présentiel. Le digital est au service de l’amélioration de l’expérience d’apprentissage. Associez les forces afin de proposer à vos apprenants les meilleures combinaisons de modalités pédagogiques dans vos parcours de formation. Par la formation multimodale, vous vous ouvrez à une multitude d’horizons plus engageantes les unes que les autres. À l’heure où l’innovation pédagogique enrichit quotidiennement la formation digitale et les technologies immersives décuplent l’engagement, la multimodalité forme la promesse d’un futur passionnant pour la formation sous toutes ses formes.